Kimpa Vita-Nsimba (1685-1706), « la Jeanne d’Arc du Congo »

Kimpa Vita-Nsimba grandit au milieu des guerres de tribus du royaume Kongo. Très jeune, elle est reconnue comme « nganga marinda »,  c'est à dire comme une intermédiaire entre le monde des hommes et celui des esprits. Habitée par Saint Antoine, « Dona Vita » devient une figure mystique vénérée, en même temps qu'une menace pour la puissance du roi et des missionnaires. En 1706, elle et sa famille sont condamnées à être brûlées sur la place de Mbanza-Kongo. Kimpa Vita, qu'on surnommera ensuite « la Jeanne d'Arc du Kongo », meurt à 21 ans en murmurant le nom de Jésus.

Détails

Edition limitée à 3 tirages par visuel tous formats confondus, signés et numérotés.

Impression en 400dpi réalisée sur papier Epson Hahnemuhle Photorag 305g (100 ans Garantie couleurs en Diasec) avec finition selon le procédé Diasec® Brillant Plexi/Plexi 3+3mm (Qualité Musée) et système de suspension professionnel facile à suspendre et à enlever.

Home » Reines d'Afrique » Kimpa Vita-Nsimba (1685-1706), « la Jeanne d’Arc du Congo »