Kimpa Vita-Nsimba (1685-1706), « la Jeanne d’Arc du Congo »

Kimpa Vita-Nsimba grandit au milieu des guerres de tribus du royaume Kongo. Très jeune, elle est reconnue comme « nganga marinda »,  c’est à dire comme une intermédiaire entre le monde des hommes et celui des esprits. Habitée par Saint Antoine, « Dona Vita » devient une figure mystique vénérée, en même temps qu’une menace pour la puissance du roi et des missionnaires. En 1706, elle et sa famille sont condamnées à être brûlées sur la place de Mbanza-Kongo. Kimpa Vita, qu’on surnommera ensuite « la Jeanne d’Arc du Kongo », meurt à 21 ans en murmurant le nom de Jésus.

Catégorie: .

Détails

Edition limitée à 3 tirages par visuel, tous formats confondus.

Impression en 400dpi réalisée sur papier Epson Hahnemuhle Photorag 305g (100 ans Garantie couleurs en Diasec) avec finition selon le procédé Diasec® Satiné Plexi/Plexi 3+3mm (Qualité Musée) et système de suspension professionnel facile à suspendre et à enlever.

Home » Reines d'Afrique » Kimpa Vita-Nsimba (1685-1706), « la Jeanne d’Arc du Congo »